L’histoire du téléphérique de l’aiguille du midi

L'Aiguille du Midi se situe dans le massif du Mont-Blanc et plus précisément à Chamonix. Elle doit probablement son nom à sa situation, au sud de Chamonix-Mont-Blanc et au fait que le soleil passe à son sommet aux alentours de midi.

Culminant à 3 842 mètres, elle est la plus haute des aiguilles de Chamonix et abrite le plus haut centre d’émission hertzien de France.

Le téléphérique actuel, construit par le promoteur turinois Dino Lora Totino, a été édifié en seulement 5 ans de 1951 à 1955. Le 29 juin 1949, pour convaincre de la faisabilité du projet de téléphérique — à l'époque le plus haut et le plus long du monde (3 kilomètres sans pylône) — six guides chamoniards et valdôtains descendirent la face nord au bout d'un câble qui fut ensuite tendu entre le sommet et le Plan de l'Aiguille.
La télécabine Panoramic Mont-Blanc a été construite dans la foulée. Elle survole la vallée Blanche et rejoint le téléphérique qui relie depuis 1946 les environs de Courmayeur, au niveau du refuge Torino, avec sa vue imprenable sur la vallée d'Aoste et tout le Piémont.

En 1972, Lora Totino revend les installations à la Société touristique du Mont-Blanc (STMB), ancêtre de la Compagnie du Mont-Blanc qui gère aujourd’hui la société qui exploite les domaines skiables et remontées mécaniques de la vallée de Chamonix-Mont-Blanc, ainsi que des restaurants.


La montée jusqu’au sommet se fait en deux phases. Depuis Chamonix, on survole, dans un premier temps, la forêt pour atteindre le Plan de l’Aiguille (2317m). En chemin, on peut admirer le Glacier des Bossons. Ensuite, il suffit de reprendre une deuxième télécabine           (3 kilomètres sans pylône : une prouesse technique !) qui mène jusqu’au sommet en 10mn à 3777m d’altitude. Encore un ascenseur et l’on est au somment à 3842m ! Bienvenue au cœur de la haute montagne !

 

Face au Mont Blanc et surplombant la vallée Blanche, le site de l'Aiguille du Midi offre une vue majestueuse sur les principaux sommets de plus de 4 000 mètres français, suisses et italiens, dont le Cervin, le mont Rose, les aiguilles de Chamonix, les Grandes Jorasses (4 208 m), L'aiguille Verte et les Drus, le dôme du Goûter (4 304 m), et bien sûr le Mont Blanc (4 810m).

Au nord, la vue plongeante sur Chamonix-Mont-Blanc est spectaculaire, alors que le panorama s'étend sur de nombreuses régions montagneuses, dont : le massif des aiguilles Rouges au premier plan, les Aravis, le Chablais, le Genevois, le Jura, la Chartreuse. Des terrasses d'observations et tables d'orientations sont à la disposition du public

 

L’Aiguille du Midi est aussi le point de départ de la mythique descente de la vallée Blanche, soit 23kms et 2000m de dénivelé de ski hors-piste. La présence d’un guide est nécessaire pour les personnes sans expérience de ski hors-piste en haute montagne.
L'aiguille du Midi est très fréquentée par les alpinistes comme point de départ pour de nombreux sommets entourant la vallée Blanche, et pour ses nombreuses voies glaciaires, mixtes ou purement rocheuses

L'aiguille du Midi a été transformée au cours du temps en une véritable ruche humaine dédiée au tourisme. Elle est percée par tout un réseau de tunnels et supporte différentes installations, certaines dédiées à l'accueil touristique :

Le restaurant « Le 3842 », deuxième plus haut restaurant d’Europe (derrière celui du Petit Cervin à Zermatt). En arrière, se trouve une cafétéria « Le Croque-Monsieur »,

Depuis la terrasse 3842, « Le Pas dans le Vide », une prouesse technologique unique au monde ! Plus de 1000m de vide sous les pieds, dans cette boite vitrée sur 5 faces. Frissons garantis :

  • Une galerie d’acier longue de 32m pour faire le tour complet du piton central de l’Aiguille du Midi, à plus de 3700m d’altitude sans revenir sur ses pas,
  • Le musée de l’alpinisme le plus haut jamais construit,
  • L’Espace Mont-Blanc où l’on peut admirer derrière d’immenses baies vitrées l’une des voies d’accès au toit de l’Europe avec le Tacul, le Mont Maudit et le Mont-Blanc,
  • Le Panoramic Mont-Blanc offre un incroyable voyage au-dessus des séracs et crevasses vers la Pointe Helbronner en Italie (ouvert de Juin à Septembre),
  • Pour terminer la visite, redescendre vers le départ de la cabine et découvrir l’exposition rétrospective de la construction du téléphérique et la vue sur son impressionnante machinerie.
Recherche en cours...